Vie du club

Sans arrières-pensées

Prsident fc vesoul

Clément Pommier : « je ne fais pas ça pour être maire de Vesoul »

Président fondateur du FC Vesoul l’été dernier, l’agent immobilier vésulien est candidat à sa succession lors de l’assemblée générale qui se déroulera samedi.

Le foot occupe une bonne partie de son temps la semaine, comme le week-end. Depuis septembre dernier, avec Sandrine Diez, secrétaire, et Thomas Déforêt, Clément Pommier, 41 ans, dirige le FC Vesoul, reconstruit sur les cendres du Vesoul Haute-Saône Football, placé en liquidation judiciaire en août 2014.

La Presse : après quelques mois à la tête du FC Vesoul, diriez-vous : « Qu’est-ce que je suis venu faire dans cette galère » ou « je vis une belle aventure » ?

Clément Pommier : « quand vous passez d’un club avec un budget de 600 000 euros qui emploie dix salariés et qui travaille avec une régie publicitaire et, du jour au lendemain, à un club avec un budget de 150 000 euros avec deux emplois, le club occupe une grande partie de vos journées. Depuis huit mois, je ne fais que du foot de façon entièrement bénévole, comme la secrétaire et le trésorier. Je demande simplement que l’on ait pour nous un peu d’indulgence, davantage d’implication de chacun dans la vie du club et surtout pas d’ingérence de la part des uns et des autres, bref que chacun reste à sa place. Le club commence à prendre forme, c’est intéressant. Je ne fais pas ça pour être maire de Vesoul ; je le fais parce que c’est un beau challenge. J’ai été footballeur et j’ai d’ailleurs toujours une licence. Voici quelques temps, j’ai été convoqué au commissariat de police de Vesoul où l’on m’a interrogé sur mes liens entre l’ancienne entité, le VHS, et la nouvelle, le FC Vesoul. Je pensais y croiser les anciens présidents Pascal Donzelot, Jacques Demesy et Yves Beley, or j’étais le seul à avoir été convoqué ».

L.P. : Comment se porte le club, tant sur le plan financier que sportif ?

C.P. : « on a la chance d’avoir trouvé des partenaires qui nous ont suivis. La mairie nous a aussi aidés à repartir avec une subvention de 80 000 euros qui nous permet de mettre des actions en place. Aujourd’hui, le FC Vesoul, c’est 378 licenciés : c’est énorme ! C’est 20 % de plus que la saison dernière. L’exode des joueurs séniors a largement été compensé par l’apport des jeunes joueurs. Nous avons passé une convention avec le groupe scolaire du Marteroy à Vesoul avec la mise à disposition de deux éducateurs douze heures par semaine. L’équipe des séniors filles a remporté le championnat d’honneur et disputera à partir de mai le championnat interligues. Elle a également participé aux 32èmes de finale de la Coupe de France. L’équipe des U15 interligues est 5ème de championnat et compte dans ses rangs Gabin Lamboley qui a signé avec le FC Sochaux pour la saison prochaine. Nous avons également un autre jeune sur le point de rejoindre Sochaux. Cette équipe jouera samedi les quarts de finale de la Coupe Régionale face au Groupement Rudipontain. »

L.P. : L’assemblée générale qui se déroulera samedi doit permettre de faire entrer de nouvelles personnes au conseil d’administration. Des candidats se sont-ils manifestés ?

C.P. : « j’ai sollicité différentes personnes qui ont répondu favorablement à ma demande. Trois élus vésuliens seront également présents. Je devrais pouvoir compter sur une solide équipe ».

L.P. : Serez-vous candidat à votre succession ?

C.P.  (il sourit) : « si vous connaissez quelqu’un, dites-le moi ! Oui, je serai candidat à ma succession car j’ai pris un engagement et je veux le mener au bout. Il faut pérenniser les finances du club, fidéliser et trouver de nouveaux partenaires, développer le football féminin (en 2019, la France accueillera la coupe du monde) et l’école de foot. Nous voulons aussi que l’équipe fanion monte au plus vite en division d’honneur (elle est actuellement en LR2) et l’équipe réserve en LR3 et ramener au bercail les bons joueurs qui sont partis dans d’autres clubs. Il ne faut pas que l’on végéte. Je souhaite aussi être davantage entouré car je suis pas Zorro ».

L.P. : Le conseil des prud’hommes de Vesoul qui devait, le lundi 23 mars, se pencher sur le cas des anciens salariés du VHS pour savoir qui, du liquidateur judiciaire ou du FC Vesoul, devait prendre en charge leur licenciement, a renvoyé l’affaire au lundi 1er juin à 14h. Appréhendez-vous la décision qui pourrait être rendue ?

C.P. : « c’est vrai que nous avons cette épée de Damoclès au-dessus de la tête, mais l’avocat du club est formel : on n’a rien à voir dans cette affaire où le total des sommes évoquées s’élève à plus de 250 000 euros. Nous avons hérité des droits sportifs du VHS, mais nous avons dû régler une somme relative à des amendes comme nous le réclamait la fédération française de football. Si nous devions réintégrer l’entraîneur Didier Clerval, je ne pourrais pas cautionner cette décision, car cela nous conduirait tout droit à un nouveau dépôt de bilan alors que nous sommes en pleine reconstruction ».

Interview réalisée par Philippe Combrousse.

Assemblée générale du FC Vesoul, samedi 4 avril à 10h, à la salle des fêtes Trupcevic, à Vesoul.

Ajouter un Commentaire


pub mini bus

  • AOdiag
  • Agricompost 70
  • Allopizza70
  • Armonie mutuelle
  • Assurexell
  • Atol
  • Barbier-paul
  • Burocom
  • Cafpi
  • Colas Est
  • Cora vesoul
  • Crescendo
  • Crit Intrim
  • Expert
  • Grdf
  • Ibis
  • JMC
  • Joyant restauration
  • LOGO SPONSOR
  • LaBonneCom70
  • Le Globe 4
  • Maison babeau seguin
  • Majestic Vesoul
  • Mcdonalds
  • PASS
  • Sita cente est
  • Sita fd suez
  • Socotec
  • Sport passion
  • Stpi
  • Vcofroid
  • Vesoul
  • adequat
  • audition-cottin-andriot
  • bbsv
  • cabinet pommier
  • casino de luxeil
  • cassitrans
  • climent
  • doras-partenaire
  • eite
  • emj
  • engie
  • espace 3000
  • hicon
  • la fontaine aux vins
  • la-presse-de-vesoul
  • larrere
  • le-mag
  • les-jardins-de-l-étang
  • paysange Vesoul
  • peureux
  • pillon tp
  • plus-de-com
  • pre serroux
  • promocash
  • rodeschini
  • suez environnement