Vésulien un jour, vésulien…

LR2 - Le Football Club Vesoul a succédé au Vesoul Haute-Saône football sur les terrains.

2

Vesoul. Le football vésulien n’est pas près d’oublier l’été 2014. Le 25 juin dernier, Pascal Donzelot déposait le bilan mais il fallait attendre le mardi 12 août avant que le tribunal ne prononce la liquidation judiciaire du Vesoul Haute-Saône football, scellant enfin le sort des quatorze salariés.

 

La nature ayant horreur du vide, naissait dans la foulée le football club de Vesoul que préside l’ex-défenseur Clément Pommier.

Il a fallu tout reconstruire ou presque. À commencer par un organigramme technique. Si un budget de 150.000 € a été bâti à la hâte, il n’a pas empêché la traditionnelle hémorragie qui survient en pareil cas. Quarante-cinq licenciés ont « disparu » tant chez les jeunes que chez les seniors.

Aujourd’hui, Laurent Matrisciano et Sébastien Giuranna ont en charge l’équipe première en LR2. Si Damien Grandvuillemin, Jean-Charles Chevassus, Mickaël Lamotte, Jacky Calimia (U17) et Romain Franceschini sont les éléments clés de l’équipe d’encadrement, un manque d’éducateurs se fait sentir, Matrisciano partageant l’équipe première avec Giuranna mais s’occupant aussi des jeunes.

« Il y a deux priorités. D’une part, mettre en place un club convivial où il fait bon vivre. D’autre part, bâtir un club sans argent, c’est-à-dire sans prime et sans défraiement » explique l’entraîneur. Avant d’ajouter : « Nous avons perdu pas mal de choses au fil du temps qui avaient fait la marque de fabrique de Vesoul. »

« Il y a de la qualité »

Au plan purement sportif, l’heure n’est pas à échafauder des projets délirants.

Le retour en division honneur est certes un objectif à terme, mais pas une obsession, surtout pour une saison de reprise.

La bonne nouvelle, c’est la fidélité exemplaire de joueurs plus anciens qui évoluaient encore en CFA la saison passée, comme Mickael Ravaux, Vincent Fournier, Jacques Etonde, sans oublier le retour de Jacques Mourey, Dany Mitev et Simon Nardi (ex-Racing Besançon).

Malgré tout, Laurent Matrisciano (46 ans) a dû entrer en jeu à dix minutes de la fin lors du premier match, trouvant même le moyen de… marquer.

« Je ne suis pas l’avenir… J’ai surclassé plusieurs jeunes comme Matteo Breney, Pierre Truchot, Aurélien Colin et Joshua Razanapiringa, histoire d’accélérer la maturation d’attaquants » ajoute Matrisciano. Et de conclure : « Ma seule certitude, c’est que l’équipe a de la qualité. Pour le reste, on verra… » Désormais, le temps importe peu au FC Vesoul.

Frédéric VIAL

Ajouter un Commentaire


pub mini bus

  • AOdiag
  • Agricompost 70
  • Allopizza70
  • Armonie mutuelle
  • Assurexell
  • Atol
  • Barbier-paul
  • Burocom
  • Cafpi
  • Colas Est
  • Cora vesoul
  • Crescendo
  • Crit Intrim
  • Expert
  • Grdf
  • Ibis
  • JMC
  • Joyant restauration
  • LOGO SPONSOR
  • LaBonneCom70
  • Le Globe 4
  • Maison babeau seguin
  • Majestic Vesoul
  • Mcdonalds
  • PASS
  • Sita cente est
  • Sita fd suez
  • Socotec
  • Sport passion
  • Stpi
  • Vcofroid
  • Vesoul
  • adequat
  • audition-cottin-andriot
  • bbsv
  • cabinet pommier
  • casino de luxeil
  • cassitrans
  • climent
  • doras-partenaire
  • eite
  • emj
  • engie
  • espace 3000
  • hicon
  • la fontaine aux vins
  • la-presse-de-vesoul
  • larrere
  • le-mag
  • les-jardins-de-l-étang
  • paysange Vesoul
  • peureux
  • pillon tp
  • plus-de-com
  • pre serroux
  • promocash
  • rodeschini
  • suez environnement